EDP Portugal choisit Sea Marconi grâce au traitement contre le soufre corrosi

EDP ??Portugal certifie Sea Marconi grâce au traitement contre le soufre corrosif.

Sea Marconi est récemment intervenue pour traiter un transformateur dans une centrale de production hydroélectrique, dans le nord du Portugal, détenue par EDP (Energias de Portugal), l’un des plus grands producteurs d’énergie en Europe et l’un des plus grands groupes industriels au Portugal. Aux vues des excellents résultats de l’activité, EDP (Labelec) a accordé à Sea Marconi la certification officielle pour effectuer la « régénération » des huiles isolantes dans les transformateurs électriques.
En descendant à un niveau plus opérationnel, le transformateur traité date de 1953, dispose d’une puissance de 7,5 MVA, d’une tension de 70 kV et contient 6 300 kg d’huile. L’activité sur le transformateur s’est avérée nécessaire due à la présence de « soufre corrosif DBDS – C1 ». Les principaux indicateurs du problème étaient la concentration de DBDS dans l’huile, qui dans ce cas était de 76 mg/kg, et le test de CCD qui s’est révélé corrosif.
Sea Marconi a résolu le problème grâce à la dépolarisation sélective des DBDS, une sorte de dialyse du transformateur. En résumé, grâce à l’utilisation des systèmes modulaires (DMU), construits par Sea Marconi, l’huile du transformateur est aspirée de manière cyclique, décontaminée à l’intérieur des DMU au moyen de réactifs brevetés puis réinjectée dans le transformateur avec des caractéristiques toujours meilleures. De cette manière, le transformateur n’est jamais vidé de sa charge d’huile et, grâce à l’écoulement constant de l’huile à l’intérieur de la carcasse du transformateur, ce dernier bénéficie également d’un « nettoyage » de la surface des isolants cellulosiques et du fond de la carcasse.
Le traitement de dépolarisation sélective de Sea Marconi effectué au Portugal s’est déroulé sur site, du 25 juin au 2 juillet 2015, c’est-à-dire en maintenant le transformateur en service et sous charge pendant toute la durée de l’opération.
Le client a suivi toutes les étapes du traitement et a effectué une contre-analyse de l’huile dans son laboratoire (Labelec) à la fin du traitement. Dans le cas présent, on vu la concentration de DBDS passer à <5 mg/kg, le CCD de test s’est révélé « non corrosif » et tous les autres paramètres ont été jugés conformes à la norme IEC 60422. Les résultats ont surpris et pleinement satisfait EDP qui, comme nous l’avons dit ci-dessus, a accordé la certification officielle au processus Sea Marconi pour « régénérer » les huiles isolantes dans les transformateurs électriques.

Non hai trovato la soluzione che cercavi?

Contattaci per approfondire e risolvere il tuo caso






    Ho letto l'informativa e autorizzo il trattamento dei miei dati personali per le finalità ivi indicate.

    Inserisci questo codice: captcha